Actualités : Informations & Conseils

Toutes les informations pratiques dont vous avez besoin !
"Actualités - Animaux - Assurance - Bricolage - Décoration - Économie - Entreprise - Finance - Immobilier - Jardin - Maison - Santé - Travaux"

Assurance : sites de covoiturage aucun justificatif exigé

Assurance : sites de covoiturage aucun justificatif exigé

Assurance Covoiturage:

Est-il bien assuré ? Possède-t-il tous ses points sur son permis de conduire? En choisissant le mode de transport « covoiturage », les covoitureurs redoutent continuellement un peu de monter dans le véhicule d’un méconnu.

Le week-end du 1er août s’éclairci comme un des plus chargés sur les routes de France ainsi bien pour le sens des départs que des retours. De nombreux voyageurs optent pour le covoiturage, un moyen bon marché et ergonomique de voyager…malheureusement pas forcément une garantie de sécurité routière, car les sites de covoiturage, pardon Blablacar, Covoiturage.fr et Carpooling ne demandent aucun justificatif de son attestation d’assurance, ni de son permis de conduire au automobiliste.

Ces sites exigent des conducteurs qu’ils certifient être en appartenance de ces documents et qu’ils soient en classe de validité. «Nous ne sommes pas autorisés à communiquer ces informations», explique le porte-parole de Blablacar. Les données personnelles sont en effet protégées par la Commission Nationale de l’Informatique et des libertés (CNIL).

Les commentaires, seule garantie de la conduite

Néanmoins la loi oblige chaque conducteur à accorder un contrat d’assurance auto. «Les assurances auto autorisent le covoiturage, car il ne s’agit pas d’un travail. Les assurances couvrent le chauffeur et les tiers, de ce fait les covoitureurs passagers», indique la Maif. Certaines compagnies d’assurance exigent quelquefois d’être prévenues 48 heures à l’avance. «Il est préférable que l’automobiliste le déclare à son assurance. Il doit ainsi émettre s’il a projeté de prendre la route avec l’un des covoiturages», précise la Fédération Française des Sociétés d’Assurances., car nombreux contrats ne s’effectuent qu’à un seul nom. Mieux vaut alors interroger le conducteur préalablement avant d’effectuer un voyage.

Dans le permis de conduire, il n’existe aucun moyen d’identifier si l’automobiliste a été condamné ou perdu des points… ou de connaître s’il ne lui en reste plus qu’un. Seuls les mémoires et la note des utilisateurs sont censés valider de l’agréable comportement du conducteur, et donc de la sûreté des passagers.

(Source de cet article : Le Figaro)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NEWSLETTER 2018
INSCRIVEZ-VOUS!

5154 objets publicitaires distribués en 2017!

Vos informations ne sont jamais partagées avec d'autres sociétéspartenaires.

MERCI DE VOTRE INSCRIPTION!