Actualités : Informations & Conseils

Toutes les informations pratiques dont vous avez besoin !
"Actualités - Animaux - Assurance - Bricolage - Décoration - Économie - Entreprise - Finance - Immobilier - Jardin - Maison - Santé - Travaux"

Travaux : Quand l’immobilier protège l’environnement

Travaux : Quand l’immobilier protège l’environnement

À l’heure de la COP21, le marché de l’immobilier ne peut plus se cacher derrière la crise du logement pour justifier ses émissions de gaz à effet de serre, si nocives pour l’environnement. Pour cela, le secteur a lancé sa révolution verte, et le bois fait un retour remarqué. Écologique, isolant, solide et durable, il pollue moins que le béton lors de la construction et propose de meilleures performances énergétiques tout au long de sa vie. Il est d’ailleurs indispensable pour construire des immeubles à énergie positive – qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

Autre caractéristique de la prise de conscience du secteur, la multiplication des labels écoquariers. Sylvia Pinel, ministre du Logement, en a décerné sept la semaine dernière. Ces futurs quartiers doivent respecter certaines règles pour bénéficier du précieux label : performances énergétiques précises, nombreux espaces verts, circulation douce… Dans le cadre de la loi Pinel, les logements construits pour ensuite être loués doivent également respecter la réglementation thermique en vigueur (RT 2012) ou bénéficier du label bâtiment basse consommation (BBC 2005). Pour rappel, la loi Pinel est un dispositif d’incitation à l’investissement locatif.

Des aides à la réhabilitation

On le remarque, la construction tente de se mettre au vert avec des pratiques moins polluantes et des bâtiments moins énergivores. Problème, le parc immobilier déjà existant est largement en deçà des normes énergétiques. Il est donc primordial de les réhabiliter. Autre problème, ce type de travaux – isolation, remplacement (fenêtres, portes…), chauffage… – n’est pas accessible à toutes les bourses.

L’éco prêt à taux zéro (éco PTZ+) permet justement de financer ces travaux d’économies d’énergie. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt conventionné par l’État et ne produisant aucun intérêt. L’emprunteur ne rembourse donc que le montant emprunté. Isolation et chauffage sont les deux principales cibles du prêt. Il est intéressant de noter que l’éco PTZ+ est accordée jusqu’au 31 décembre… 2015. Alors que le gouvernement à annoncé la refonte du PTZ+ classique et la prolongation du dispositif Pinel jusqu’en 2016, il paraîtrait surprenant que l’éco PTZ+ disparaissent à la fin de l’année. Ce serait un très mauvais signal envoyé aux contribuables. Affaire à suivre

 

SERVICE :

immobilier Devis Services

Profité dès maintenant de 40% d’économie sur votre assurance animauxassurance auto, assurance moto, assurance mutuelle santé.

Tous nos services : 

[ad_2]

(Source de cet article : Maison & Travaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NEWSLETTER 2018
INSCRIVEZ-VOUS!

5154 objets publicitaires distribués en 2017!

Vos informations ne sont jamais partagées avec d'autres sociétéspartenaires.

MERCI DE VOTRE INSCRIPTION!