Article Catégorie Assurance

Assurance animal de compagnie : ce qu’il faut savoir

Assurance animal de compagnie : ce qu’il faut savoir

Assurance animal de compagnie, le concept est de plus en plus en vogue, malgré quelques réticences ici et là. Pourtant, les animaux de compagnie, ceux qui nous comblent de bonheur au quotidien malgré leurs bêtises, méritent qu’on leur octroie une bonne protection. En matière d’assurance animal de compagnie, il est surtout question de souscrire une assurance santé, car, tout comme chez les humains, les soins vétérinaires peuvent bien vite grimper.

Assurance animal de compagnie : pourquoi en souscrire ?

Comme pour les êtres humains, les animaux, en tant qu’êtres vivants, sont en proie aux maladies, aux accidents, aux blessures… Dès que l’on décide d’adopter un animal, il faut être conscient de ses besoins et de ses droits pour éviter de tomber dans la maltraitance. Oui, car pour eux aussi, on ne vit pas d’amour et d’eau fraîche… D’où la nécessité d’une assurance animal de compagnie !

Assurance animal de compagnie : pour offrir les meilleurs soins à votre compagnon

Parce que le bien-être des animaux doit se situer au cœur des préoccupations de ceux qui ont choisi d’en adopter, il faut comprendre qu’ils méritent un accompagnement médical aussi rigoureux que ceux des humains.

assurance animal de compagnie coûts frais remboursement Devis Services

Assurance animal de compagnie : les soins de prévention

Dans la rubrique des démarches préventives, l’assurance animal de compagnie couvre en général deux prestations : la consultation et les vaccinations.

  • Pour tout animal de compagnie, il est nécessaire d’effectuer des visites de contrôle à intervalles réguliers, dont la fréquence varie selon l’espèce, la race et l’âge. Certes, une seule consultation peut ne pas coûter trop cher, mais quand l’animal en a besoin plusieurs fois par an, l’assurance animal de compagnie peut s’avérer judicieuse.
  • Les vaccinations font également partie intégrante des soins vétérinaires couverts dans l’assurance animal de compagnie. Selon la législation en vigueur, certains d’entre eux sont obligatoires pour éviter les risques d’épidémie.

Assurance animal de compagnie : les soins curatifs

La rubrique des soins curatifs est sans conteste l’un des points clés d’une assurance animal de compagnie. En cas d’accidents, de blessures et de maladies, les soins curatifs couvrent :

  • Les consultations comportementales
  • Les analyses biomédicales
  • Les interventions de toute sorte
  • Les traitements des pathologies
  • Les hospitalisations

Assurance animal de compagnie : pour réduire les frais du véto

Savez-vous que les soins vétérinaires sont définitivement plus coûteux que la médecine humaine ? En moyenne, une consultation vétérinaire simple coûte 30 euros, contre 90 euros pour une consultation comportementale. Jusqu’à aujourd’hui, il n’existe aucune loi ni règlementation qui impose des plafonds aux prestations des médecins et des cabinets vétérinaires. Par conséquent, chaque acteur dans ce domaine est libre de fixer les coûts comme il l’entend.

Une assurance animal de compagnie vous permettra d’obtenir le remboursement de l’ensemble ou de la partie des soins que votre compagnon a besoin. Néanmoins, sachez que la cotisation peut varier selon l’âge et le type d’animal que vous possédez. Pour trouver les meilleurs tarifs, le mieux serait encore de consulter un comparateur assurance animal de compagnie et de demander plusieurs devis avant de vous lancer.

assurance animal de compagnie vaccinations frais médicaux Devis Services

Assurance animal de compagnie : quels animaux peuvent en bénéficier ?

Il est faux de penser que tous les assureurs accepteront de contracter avec vous une assurance animal de compagnie. Bien souvent, chaque contrat varie d’un animal à l’autre, selon les paramètres de l’âge, de l’état de santé, de race, du mode de vie…

  • Les chiens et les chats sont toujours couverts, sauf s’ils sont âgés de plus de 8 ans. Rares sont les compagnies qui acceptent d’octroyer une assurance animal de compagnie pour ceux âgés de plus de 8 ans.
  • Les chiens de chasse figurent dans les catégories 1 et 2 en matière de dangerosité. Leur couverture sera obligatoirement plus importante.
  • Les NAC (Nouveaux animaux de compagnie), malgré un coût plus élevé de la cotisation, peuvent aujourd’hui prétendre à une assurance animal de compagnie.
Voir l'integralite de l'article

Contrat d’assurance : les pièges à éviter, les réflexes à avoir

Contrat d’assurance : les pièges à éviter, les réflexes à avoir

Contrat d’assurance, ce mot chargé d’engagement des deux parties réserve bien souvent de mauvaises surprises pour ceux et celles qui ont commis l’erreur de manquer de vigilance. Bien souvent, c’est quand les incidents se produisent que l’on se retrouve avec une assurance qui n’indemnisera pas. Comment éviter les pièges à chaque contrat d’assurance ? Les réponses dans cet article.

Contrat d’assurance : ce qu’il faut faire avant de signer

Avant de choisir avec quel assureur souscrire un contrat d’assurance, quelques réflexes peuvent vous aider à souscrire une offre répondant exactement à vos besoins et à vos possibilités.

Contrat d’assurance : l’avantage d’un comparateur d’assurance

Bien avant de choisir avec qui vous allez souscrire un contrat d’assurance, faites jouer la concurrence en vous référant aux résultats d’un comparateur. En général, un site comparateur d’assurance effectuera une simulation sur la base de vos besoins en matière de garantie. Le prix, les plafonds de remboursement, les franchises, les inclusions et les exclusions seront comparés pour chaque assureur répertorié. Il vous appartient ensuite de choisir les offres qui correspondent au mieux à vos possibilités financières et à vos attentes.

contrat d'assurance comparateur assurance Devis Services

Contrat d’assurance : choisir entre les offres les plus intéressantes

En vous basant sur le résultat du comparateur d’assurance, adressez-vous au site des prestataires dont les offres vous ont interpellées. Pour chacun d’entre eux,suivez les étapes suivantes.

Définir l’étendue de la garantie du contrat d’assurance

Tout d’abord, sachez que vous pouvez toujours demander un ajustement des formulations de certains points du contrat d’assurance en fonction de votre profil de risque.Il se pourrait, par la suite, que la cotisation devienne plus ou moins coûteuse. Quoi qu’il en soit, accordez une attention particulière à ces points du contrat d’assurance :

  • Objet de la garantie : la couverture concerne-t-elle des évènements, des biens et/ou des personnes ?
  • Exclusions : dans quels cas et circonstances votre contrat d’assurance ne fera pas foi ? Ces informations doivent être clairement indiquées dans le contrat.
  • La déchéance : dans quels cas et circonstances vous perdez vos droits à recevoir une indemnisation ?
  • Plafond de garantie : jusqu’à quel montant les sinistres et les incidents sont-ils couverts ? Au-delà de ce plafond, les frais vous incomberont.
  • Début d’exécution : à partir de quelle date votre contrat d’assurance est-il valable ?
  • Franchise : En cas de sinistre, quel montant vous devez payer ? Exigez l’indication de la manière de calculer la franchise dans votre contrat d’assurance.

Connaitre les conditions d’exécution du contrat d’assurance

Avant de signer un contrat d’assurance, soyez particulièrement vigilant sur les conditions posées et les clauses à respecter pour pouvoir bénéficier d’une indemnisation. En tant qu’entreprise, un assureur cherchera à faire profit et tentera de se dérober dans certains cas. À vous de faire en sorte de ne pas tomber dans le piège. En cas d’hésitation, n’hésitez pas à demander de plus amples explications ou des ajustements.

Contrat d’assurance : que faire en cas de problème ?

contrat d'assurance médiateur gratuit Devis Services

Outre les mesures prévues par le droit commun, tout litige relatif à un contrat d’assurance peut être conduit devant des structures gratuites.

Contrat d’assurance : le rôle de la Médiation d’Assurance

En France, l’État a mis en place la Médiation d’Assurance pour intervenir dans le cadre d’un règlement à l’amiable des litiges relatifs au contrat d’assurance. Un médiateur sera affecté au cas pour accompagner les procédures entre le bénéficiaire et l’assureur. Dans le cas où des démarches entreprises en interne n’ont pas abouti, l’une des deux parties peut recourir à un médiateur d’assurance. L’intervention de ce dernier est gratuite et ses coordonnées doivent figurer sur le contrat d’assurance et sur le site/le local de l’assureur.

Interrompre la reconduction du contrat d’assurance

Si le service d’un assureur ne vous satisfait pas, le mieux serait encore d’en changer. Sur ce point, faites attention au système de reconduction du contrat d’assurance.

  • S’il s’agit d’un contrat à durée ferme, le contrat d’assurance cessera de faire foi à partir de l’échéance et il faudra obligatoirement signer un nouvel accord.
  • S’il s’agit d’une tacite reconduction, le contrat d’assurance sera automatiquement reconduit à la fin de l’échéance, sauf si l’un des contractants exprime sa volonté d’y mettre un terme selon les procédures prévues à cet effet.
Voir l'integralite de l'article

Vacances au ski, quelles assurances doit-on prendre ?

Vacances au ski, quelles assurances doit-on prendre ?

Vacances au ski… un moment que l’on attend impatiemment dès que les premiers frimas de l’hiver commence à se faire sentir. Séjour en montagne, parcours sur piste, les risques de se faire mal sont importants, mais il n’y a pas que cela. Bien d’incidents peuvent gâcher les vacances de ski ; c’est pourquoi il faut souscrire de bonnes assurances.

Vacances au ski : qui est responsable en cas d’accident ?

Qui dit sport dit risque d’accident et qui dit vacances de ski dit risque de collision avec un autre skieur.

Vacances au ski : quand on cause un accident

Lors d’une descente, vous avez poussé involontairement un autre skieur qui a mal réceptionné à cause d’une maladresse de votre part. Dans ce cas, si l’autre skieur nécessite un soin, vous êtes tenu au paiement de tous les frais. Bien évidemment, vous ne paierez de votre poche, car ce sera votre assureur, via l’assurance responsabilité civile, qui prendra tout en charge. Les aléas des vacances au ski !

On est victime d’un accident lors des vacances au ski

Dans le cas contraire, si vous êtes victimes des actions d’un tiers, il est tenu de vous indemniser à hauteur des préjudices causés. Là encore, c’est l’assurance qui assume les frais de par la responsabilité civile.

Et si aucun des deux ne possède une responsabilité civile pendant les vacances au ski ?

Sur une station de ski, tout le monde n’est pas obligé d’avoir souscrit une responsabilité civile. Dans ce cas, il est difficile d’obtenir une indemnisation. Vous pouvez faire appel à votre fonds de garantie, mais il faudra pour ça qu’il y ait eu infraction pénale et dommage grave causé. Néanmoins, vous pouvez toujours essayer d’exiger une indemnisation de la part du tour opérateur ou du gestionnaire de la station.

vacances au ski garantie accident Devis Services

Vacances au ski : quelles assurances doit-on souscrire ?

Pour vos vacances au ski, l’idéal serait que vous souscrivez pour les 3 catégories de garanties suivantes.

Vacances au ski : assurance forfait ski

En achetant un forfait ski, pensez à souscrire une assurance assistance et rapatriement. Ce n’est pas obligatoire, mais c’est plus prudent. En ce sens, si jamais vous vous perdez lors de vos vacances de ski ou, pire, un accident vous empêche de bouger et nécessite l’intervention d’un hélicoptère, cette garantie assumera tous les frais. Certes, dans l’urgence, cela sera pris en charge par la municipalité, mais elle pourra vous demander de rembourser.

Vacances au ski : la GAV

La garantie contre les accidents de la vie (GAV) peut sembler pertinente, surtout si vous êtes un aventurier dans l’âme. En effet, elle n’est profitable que si l’assuré s’en sort avec une incapacité physique permanente de plus de 30 %. Si l’on ne souhaite pas souscrire une telle offre, autant bien se montrer prudent lors des vacances au ski.

Vacances au ski : les autres assurances

Ces assurances ne sont pas toujours indispensables, mais elles peuvent être utiles selon les cas. A vous de choisir.

vacances au ski assurances équipements ski location Devis ServicesVacances au ski : assurance annulation de voyage

Si par le plus grand des malheurs, un accident, un problème, une maladie ou d’autres circonstances vous empêcheront d’aller à vos vacances de ski, cette garantie vous sera utile pour obtenir un remboursement total ou partiel des dépenses déjà réglées.

Vacances au ski : assurance bris/vol des matériels loués

Si vous louez des matériels pendant vos vacances au ski, cette assurance sera pertinente. En effet, si vous abîmez ces équipements de ski ou si quelqu’un vous les vole pendant le séjour, vous devez payer les frais demander par le loueur, mais votre assurance vous remboursera jusqu’à 600 euros.

Vacances au ski : la garantie neige

Il n’y a rien de plus désolant que de partir pour les vacances au ski et se retrouver avec des pistes fermées pour manque ou excès de neige. C’est pour ces cas précis que cette garantie a été prévue, mais sous certaines conditions :

  • Une station située à plus de 1200 m d’altitude
  • Un séjour minimum de 7 nuits
  • Un manque de neige constaté avec 2/3 de remontées fermées pendant 2 jours successifs
  • Fermeture de la totalité des pistes
  • Accumulation de neige constatée avec fermeture du domaine skiable

 

Bon à savoir :

L’assurance associée à certains types de cartes bancaires peut être invoquée. En effet, si vous avez une carte haut de gamme, à l’instar de la Gold MasterCard ou la BlackCard, vous avez déjà la garantie d’obtenir les meilleurs remboursements en cas d’incidents lors de vos vacances au ski.

Voir l'integralite de l'article

Assurance auto neige : que couvrent les garanties en cas d’incident ?

Assurance auto neige : que couvrent les garanties en cas d’incident ?

Quand les premiers frimas commencent à se faire sentir, l’on appréhende déjà les chutes de neige. Si le paysage enchanté de l’hiver est souvent source de rêve et de joie pour petits et grands, la réalité rattrape rapidement quand l’assurance auto refuse de couvrir un incident qui y est lié. Vitre brisée par des verglas, glissade du véhicule à cause de la neige, accident causé par soi ou autrui, que couvre l’assurance auto ?

Assurance auto et neige : « Catastrophe naturelle » ou « évènement climatique » ?

Nous l’avons appris à nos dépens : les assureurs tentent toujours de contourner les clauses du contrat d’assurance auto. Ainsi, quels sinistres faut-il évoquer en cas d’incident lié à la neige ou aux verglas ?

  • Si les autorités déclarent par la voie d’un communiqué officiel qu’il y a eu catastrophe naturelle (chute de neige importante conduisant à des dégâts, par exemple), l’assureur est obligé de prendre en charge tous les dommages occasionnés par la neige contre votre véhicule. Bien évidemment, il faut pour cela que les catastrophes naturelles soient inscrites dans votre assurance auto.
  • Dans d’autres cas, vous pouvez invoquer un « évènement climatique » pour obtenir réparation. Si ce type de sinistre est couvert dans votre contrat assurance auto, vous pouvez exiger une couverture, à condition de fournir des preuves officielles (bulletin météo, coupure de journal, etc.) corroborant la gravité de la chute de neige.
Voir l'integralite de l'article

Comparateur d’assurances : Un outil bénéfique avant toute souscription

Comparateur d’assurances : Un outil bénéfique avant toute souscription

Vous faire assurer est indispensable pour bénéficier d’une couverture, notamment pour vos soins médicaux, en cas d’accident de voiture, de vol ou d’incendie. Toutefois, une souscription pourrait vous coûter cher si vous n’êtes pas assez méticuleux avant de signer un contrat. Pour vous épargner d’éventuelles mauvaises surprises, l’idéal est d’effectuer des études comparatives entre différents établissements d’assurance. Le comparateur est un outil disponible sur Internet qui vous permettra de prévoir les différents aléas que vous pourrez rencontrer dans le cadre de l’assurance. Il vous sera d’une grande aide pour sélectionner les meilleures offres pour vous faire couvrir.

Voir l'integralite de l'article

Assurer son animal de compagnie : quels sont vos intérêts ?

Assurer son animal de compagnie : quels sont vos intérêts ?

Rarement évoquée, pourtant indispensable, la souscription de l’animal de compagnie à une assurance est particulièrement utile pour assurer son bien-être. La prestation d’une compagnie d’assurance pour la couverture animale est généralement plus focalisée sur le plan « santé ». En souscrivant à une assurance pour animaux, vous pouvez bénéficier d’éventuels remboursements pour les divers soins de votre animal domestique. Outre la prise en charge des consultations chez le vétérinaire, l’assurance pour animaux est aussi utile pour couvrir les dommages que votre animal de compagnie pourrait causer à des tiers.

Voir l'integralite de l'article

Petit guide de l’assurance auto/moto

Petit guide de l’assurance auto/moto

Se faire assurer lorsque vous conduisez un véhicule à deux roues ou à quatre roues est une obligation imposée par la loi. Cela inclut la responsabilité civile, c’est-à-dire que vous devez être couvert en cas de dommages corporels ou matériels causés à autrui ou par des passagers de votre véhicule. Dans le cadre de l’assurance véhicule, vous devez en savoir plus sur les prestations proposées par une compagnie, ainsi que vos droits et obligations en tant qu’assuré.

Voir l'integralite de l'article

Focus sur la souscription à une assurance habitation

Focus sur la souscription à une assurance habitation

L’assurance habitation permet de couvrir les réparations en cas de dommages subits par votre logement. La souscription à une assurance habitation est indispensable que vous soyez propriétaire ou locataire d’une maison. Avant de vous lancer dans les formalités pour contracter avec une compagnie d’assurance, vous devez savoir quelques points importants, notamment vos obligations légales, l’étendue de couverture d’une assurance habitation, et les critères d’évaluation de prime. Découvrir quelques astuces pour bénéficier des meilleures conditions d’assurance pourrait aussi vous être utile.

Voir l'integralite de l'article

Assurance crédit à la consommation : La souscription est-elle obligatoire ?

Assurance crédit à la consommation : La souscription est-elle obligatoire ?

L’octroi d’une somme à prêter à un demandeur représente toujours un risque pour un organisme prêteur. Afin de s’assurer d’être bien remboursé, il peut suggérer à l’emprunteur de souscrire à une assurance crédit à la consommation. À la place du bénéficiaire de crédit, son assureur prend le relais, en cas de survenue d’aléas qui pourraient l’empêcher de mener à fin les remboursements de ses emprunts. Si vous avez choisi de recourir à l’emprunt à la consommation, vous êtes libre de choisir de vous faire assurer ou non, étant donné qu’il ne s’agit pas d’une obligation. Par contre, cette solution représente certains avantages à votre compte.

Voir l'integralite de l'article

Mutuelle santé : Comment en trouver une à sa mesure ?

Mutuelle santé : Comment en trouver une à sa mesure ?

Face à l’augmentation de certains frais de soins et les limites des prestations de la Sécurité sociale, souscrire à une mutuelle santé devient une solution de plus en plus recourue. Cela constitue même une obligation pour chaque foyer pour bénéficier d’une couverture santé plus large, et pour alléger les dépenses en médication. Entre plusieurs offres de prestation de mutuelle santé, il est possible d’en trouver une qui répond à vos besoins, même les plus spécifiques. Ces quelques astuces pourraient vous aider à trouver une mutuelle santé à votre mesure.

Voir l'integralite de l'article

NEWSLETTER 2018
INSCRIVEZ-VOUS!

5154 objets publicitaires distribués en 2017!

Vos informations ne sont jamais partagées avec d'autres sociétéspartenaires.

MERCI DE VOTRE INSCRIPTION!